Inauguration de l’usine de tourteaux de soja à Yato

Inauguration de l’usine de tourteaux de soja à Yato

Première usine de tourteaux de soja à haut rendement, dans la zone CEMAC

Jusqu’en 2014, les tourteaux de soja consommés au Cameroun, par la filière avicole notamment, provenaient de l’étranger.

L’usine de tourteaux de soja mise en service par SOPROICAM, dans la localité de Yato, marque donc un tournant décisif dans l’offre de ce produit tant prisé. Désormais, les fermiers camerounais auront à leur disposition des tourteaux de soja produits localement, à partir de graines de soja cultivées localement, et de surcroît non OGM.

Le programme Agropole Soja, une chaîne de valeur intégrée

Le gouvernement camerounais via le Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, a lancé le Programme Agropole Soja destinée à développer une chaîne de valeur de la filière de soja, avec l’appui de SOPROICAM. Cette initiative a pour but de réduire le déficit de la balance commerciale nationale, mais également d’accélérer la culture agricole de seconde génération.

L’encadrement des paysans par SOPROICAM dans les régions du Nord a permis de booster la culture de soja. Il consiste notamment en des ateliers de formation, et des aides pour l’acquisition des matériels et intrants agricoles. Avec SOPROICAM comme partenaire, les agriculteurs sont assurés de l’utilisation de leurs récoltes de soja pour la transformation.

Une cérémonie haute en couleurs

La cérémonie d’inauguration de cette usine de transformation de soja, était l’occasion de réunir tous les acteurs ayant participé au développement de ce projet fructueux en plus de SOPROICAM : le gouvernement, les agriculteurs, les fermiers, et les riverains.

Il était question donc d’échanger sur les succès et les points d’amélioration pour pérenniser la croissance de la filière. Son Excellence M. le Ministre Nganou Djoumessi, a rappelé les enjeux du Programme Agropole, tandis que le gérant, M. Diffo Raymond, a souligné les difficultés pour l’accès au financement adéquat pour les agro-industries.

La cérémonie a été ponctuée d’animations des riverains, qui ont activement participé à l’étude d’impact environnemental, nécessaire à l’implantation de l’usine dans la localité de Yato.

Laisser un commentaire